Signature d'Auguste Lançon

Le siège et la défense de Paris

Auguste Lançon - Arrivée des gardes mobiles

Arrivée des gardes mobiles des départements à Paris

 

Selon Charles Habeneck, Lançon et lui ont pris la décision de quitter l'ambulance de la Presse le 3 septembre 1870 dès la nouvelle de la chute de l'Empire connue et ont regagné Paris en passant par la Belgique.

Arrivé à Paris le 4 septembre, Habeneck s'engage à nouveau pour continuer la guerre pressentant que rien ne retiendrait les Prussiens sur la route de Paris.

Lançon, quant à lui semble reprendre le chemin de l'Illustration. Un premier dessin consacré à la défense de Paris est publié dans le numéro daté du 17 septembre. Lançon y représente l'arrivée des gardes mobiles des départements à Paris.

Ce numéro comporte aussi une partie des principaux dessins de Lançon consacrés à la bataille de Mouzon et au village de Bazeilles et que Théophile Gautier commentera dans ses Études rétrospectives, titre également utilisés pour présenter des dessins de Lançon seuls.

Lançon produira ainsi parallèlement les dessins des scènes vues avec l'ambulance de la Presse et celles de la défense de Paris.

L'Illustration, 17 septembre 1870


Le siège et la défense de Paris

Les dessins parus dans l'Illustration du 17 septembre 1870 au 25 mars 1871

 

Les dessins parus dans le Monde Illustré du 24 décembre 1870 au 25 mars 1871

 

L'affaire de Champigny

 

Lançon, sergent au 46e bataillon