Signature d'Auguste Lançon

Lançon vu par ...

Auguste Lançon vu par La Vérité

La Vérité

15 avril 1882

À propos de l’exposition des peintres animaliers, 251 rue Saint-Honoré

 

De tous les animaliers, M. Auguste Lançon est celui qui possède le tempérament le plus accentué. Il a, lui, jeté son dévolu sur les fauves. Ses lions ont des fiertés et des grâces terribles. Ses Tigres couchés ne sont qu’une étude, mais cette étude vaut un tableau. Il y a de fort belles parties dans le Lion et la Dompteuse ; la figure principale n’a évidemment pas répondu à la volonté de l’artiste; maison voit l’effort et on admire son courage.

La Lionne et ses lionceaux, le Lion au Désert, la Lionne décorant un chevreau, sont des toiles de grande valeur. Dans une note plus adoucie, le Lévrier et le Chat ne sont pas moins remarquables.

On chercherait vainement une ligne banale ou un ton veule dans cette belle série de tableaux.




Lançon vu par...