Signature d'Auguste Lançon

Lançon illustrateur de l'actualité (1872-1885)

Auguste Lançon -

L’exercice militaire dans les lycées et les collèges.

L’exercice militaire dans les lycées et les collèges.
L'Illustration, 9 mars 1872

L’exercice militaire
dans les lycées et les collèges.

Si la droite de l'Assemblée nationale n’est point favorable à l'obligation, en ce qui concerne l'instruction, en revanche, elle en est fort partisan pour le service militaire. La commission en a très carrément adopté le principe ; le projet de loi qui le consacre est déposé et sera certainement adopté prochainement. Le Gouvernement lui-même, bien qu'hostile à l'obligation, laissera faire, nous n'en doutons pas, cédant en cela avec raison au vœu unanime du pays. Il a trop le sentiment de la nécessité pour la France d’une forte organisation militaire, pour risquer de tout compromettre par une opposition intempestive. Il a d'ailleurs prouvé quelles sont ses dispositions à cet égard, en rétablissant, au commencement de cette année, dans les lycées et les collèges, pour les élèves des classes supérieures, des exercices qui, prescrits par le maréchal Niel, n'avaient été abandonnés deux ans plus tard, que sur l'ordre du maréchal Lebœuf, de triste mémoire.

Cet essai, qui avait alors donné les meilleurs résultats, ne pouvait manquer d'en donner aujourd'hui d'excellents. Nos jeunes lycéens y mettent une ardeur et un entrain dignes de tons les éloges. On en peut juger par le dessin que nous publions ci-joint, et qui représente les rhétoriciens du collège Rollin évoluant au commandement du sous-officier de la garde républicaine chargé de présider à leur instruction.

Et c'est vraiment plaisir de les voir manœuvrer ! Pour peu que vous le souhaitiez, ils vous exécuteront une marche par le flanc avec autant d'aisance et de facilité qu'un changement de direction par file. L'école du soldat, comme vous le voyez, n'a donc plus de secrets pour eux, et déjà ils commencent à percer les mystères de l'école de peloton. Quant au maniement du fusil, ils y sont passés maîtres.

L'arme dont ils se servent en ce moment est le fusil Snider, à baïonnette, qu'ils échangeront bientôt contre le chassepot, avec lequel au besoin, soyez-en bien convaincus, ils sauront, eux aussi, faire merveille.

Les exercices ont lieu deux fois par semaine.

C. P.



Lançon illustrateur de l'actualité - 1872 - 1885