Signature d'Auguste Lançon

Le siège et la défense de Paris

 Auguste Lançon : marché aux légumes (1871)

Le Siège de Paris dans L'Illustration

11 février 1871

 

Lançon : Le marché aux légumes, sur la route d'Allemagne, avant l'armistice
Le marché aux légumes, sur la route d'Allemagne, avant l'armistice

LE MARCHÉ AUX LÉGUMES DE LA ROUTE D'ALLEMAGNE

Ce marché aux légumes est un des curieux effets produits par le siège. Quand les choux, les poireaux et les carottes disparurent des halles centrales, on les retrouva aux portes de Paris, sur les marchés improvisés que les fourrageurs installaient, en revenant de leur récolte, dans les rues qui conduisaient aux régions qu'ils venaient d'explorer.

Le marché de la route d'Allemagne était peut-être le mieux approvisionné, et par conséquent le plus mouvementé de toutes ces halles en plein vent. Contrairement å la halle centrale, c'est surtout l'après-midi que se tenait ce marché, au retour de la caravane des fourrageurs qui défilaient par longues files.

Cette récolte se faisait par individus, par groupes, avec des sacs, des paniers, des voitures bras, des nacres et des tombereaux. Depuis Saint-Denis jusqu'à Noisy, la plaine fourmillait de travailleurs, et au retour, les voitures, chaque poste de lignards ou de moblots, payaient une redevance pour la popote du bataillon. Tout le temps que dura cette récolte, nos campements ne manquèrent pas de légumes, Quant au public parisien, il payait cher aux fourrageurs ces légumes qui ne leur coutaient rien.

Nous avons assisté å une hausse de prix qui rendait ces marchés inabordables. Il est vrai que les vendeurs prétendaient qu'il fallait mettre en ligne de compte les coups de fusil que l'on courait risque de recevoir. Dans une de nos visites aux avant-postes. à Bobigny, nous avons vu, en effet, emporter quatre fourrageurs qui avaient persisté, malgré les avertissements, å travailler dans la plaine. Parfois ces légumes coûtaient donc bien cher aux maraudeurs.

LÉON CREIL

Le siège et la défense de Paris

Les dessins parus dans l'Illustration du 17 septembre 1870 au 25 mars 1871

 

Les dessins parus dans le Monde Illustré du 24 décembre 1870 au 25 mars 1871

 

L'affaire de Champigny

 

Lançon, sergent au 46e bataillon