Signature d'Auguste Lançon

Lançon l'animalier

Auguste Lançon - Le gnou

Les nouvelles acquisitions du Jardin des Plantes

Le gnou

Un gnou
L'Illustration - 9 mars 1872

LE GNOU

Le gnou, que nous avons l'honneur de vous présenter, appartient à la famille des antilopes, comme la gazelle, cette élégante et fine petite bête à laquelle il est loin de ressembler. Mais entre l'antilope canna et lui, la différence n'est pas bien grande.

Le gnou rappelle à la fois le bœuf, le cerf et le cheval le premier, par ses cornes, le deuxième, par ses jambes, et le troisième par sa crinière, sa croupe et son encolure. Il a encore avec le cerf un autre point de ressemblance, c'est celui de la présence de larmiers, c'est-à-dire de fossettes creusées autour de l'angle interne de l'œil.

Les antilopes forment, dans la classification de Cuvier, la première section des ruminants à cornes creuses, à noyau osseux solide et sans pores ni sinus. Ces cornes persistent pendant toute la durée de la vie de L'animal.

Pour en finir avec le gnou, disons qu'il a la vue bonne, l'ouïe et l'odorat d'une grande finesse, et que, malgré ses manières un peu brutales, il est moins méchant qu'il n'en a l'air.

C. P.